Pour Handi on dit CAP !

Pour Handi on dit CAP !

Du 18 au 24 novembre, c’est la semaine internationale pour l’emploi des personnes handicapées.

Encore aujourd’hui, l’emploi des personnes en situation de handicap reste trop faible. Une étude a été menée par QAPA, les chiffres qui en ressortent sont alarmants.

52% des recruteurs pensent qu’un travailleur handicapé a des compétences inférieures aux autres

Sur 135 000 recruteurs, 68% affirment n’avoir encore jamais embauché de travailleur handicapé. Et pour cause, 52% pensent qu’une personne atteinte d’un handicap a des compétences inférieures aux autres !

La problématique s’étend même à celle des collaborateurs. Seulement 45% d’entre eux affirment n’avoir aucun mal à travailler avec une personne en situation de handicap.

Une carence dans l’emploi des personnes atteintes de handicap, pourquoi ?

Cette appréhension du handicap pourrait-elle être due à un manque d’information ? Certains chiffres semblent le confirmer. En effet, seulement 52% des recruteurs interrogés savent ce qu’est un handicap invisible.

Le manque d’information est sans doute une cause des problèmes liés à l’embauche des personnes en situation de handicap. Mais nous le savons, le diplôme est aujourd’hui un critère d’embauche primordial. Ainsi, la formation est clé dans l’embauche des personnes atteintes de handicap. 

25 000 étudiants en situation de handicap

Il est difficile pour un étudiant handicapé de trouver un domaine adéquat dans lequel être formé. Les paramètres à prendre en compte sont importants : définir leur projet professionnel tout en prenant en compte certains critères pouvant être un frein à leur formation (la fatigabilité, les déplacements, les horaires …).

Si cela est possible pour eux, les jeunes en situation de handicap suivent leur formation professionnelle en milieu scolaire ordinaire. Cependant, si leur état de santé l’exige ou si leurs capacités d’autonomie sont trop réduites, ils peuvent bénéficier d’aménagements spécifiques ou suivre une formation (pré)professionnelle dans un établissement médico-social.

L’alternance, un vrai tremplin pour l’emploi des personnes atteintes de handicap

L’alternance offre de véritables possibilités de débouchées. 53% des personnes en situation de handicap ont trouvé un emploi à la suite d’un contrat de professionnalisation, et 60% à la suite d’un contrat d’apprentissage.

L’engagement d’Aston pour les travailleurs handicapés

L’embauche des personnes en situation de handicap est une réelle mission chez Aston.

Chaque année, 1300 alternants parcourent nos couloirs, en moyenne 80 d’entre eux sont des travailleurs handicapés.

Un réel réseau de partenaires pour l’emploi des personnes handicapées a été développé au fils des années. Parmi celui-ci se trouvent des entreprises comme TF1, Orange, GB Concept ou encore SID Expert. 

L’emploi des personnes en situation de handicap est en réelle progression, alors ne l’oublions pas les 51 autres prochaines semaines, par ce que l’emploi des travailleurs handicapés, c’est toute l’année !

Sources : « 2019 : les chiffres clés de l’emploi et du handicap ! » – TALENTÉO

« Communiqué de presse – sonage emploi & handicap » – QAPA News